En chargement. Merci de patienter...
Recherche

Van d’Ouest De l'Osier au Panier

Nichée en hauteur, dans le joli village de Couvreux en Gaume, la maison de Françoise est une jolie bâtisse sobre et moderne avec une vue imprenable sur un superbe écrin de verdure composé de champs, forêts et pâturages.

Entourée d’une multitude de fleurs sauvages, je trouve ici et là quelques discrètes décorations en osier tressé qui confortent mon sentiment d’être bien arrivée à destination, chez Van d’Ouest. Je suis accueillie avec une tasse de thé chaud par Françoise, la tranquille et pétillante maîtresse de maison, qui me parle chaleureusement de ses passions : la nature, la randonnée, la cuisine.

Elle m’explique qu’auparavant, elle était professeur de mathématiques, métier qu’elle a abandonné pour se consacrer à temps plein à un travail plus épanouissant pour elle, découvert il y a plus de 10 ans maintenant : la vannerie.

Nous descendons l’escalier en colimaçon menant à son atelier embaumé par une douce odeur d’osier qui chatouille les narines. La pièce est décorée de nombreux paniers, plateaux et autres décorations tressées main, joliment accrochés au plafond et sur les murs. Les ouvrages sont de couleurs, de tailles et de formes fort différentes, ornant la pièce tel un arc-en-ciel d’osier. Les bottes de branches séchées sont empilées dans l’atelier comme à l’extérieur.

Elles sont prêtes à être réhumidifiées et transformées grâce aux techniques savamment maîtrisées par Françoise. D’ailleurs, celle-ci ne se contente pas de tresser de l’osier séché sur commande. Elle fait également pousser son propre osier dans l’oseraie. Elle crée des structures végétales vivantes. Elle donne des stages pour transmettre sa passion, son savoir-faire aux personnes intéressées.

Françoise s’assied alors avec son matériel et se met à tresser le fond d’un panier, d’un geste assuré et rapide, l’ouvrage prenant peu à peu forme suivant la cadence de ses mains. Puis, elle enchaîne sur une décoration en osier, plus fine et torsadée, m’expliquant qu’autrefois c’était ainsi qu’on faisait des hochets pour enfants.

Avec modestie, elle me raconte que toutes les techniques utilisées en vannerie sont des techniques ancestrales qui sont simplement récupérées et réapprises. Enfin, nous achevons ma visite par un petit tour du côté de son sublime jardin dans lequel elle a installé une petite oseraie contenant chaque variété d’osier qu’elle a pu recueillir pour les cultiver. N’étant pas à la bonne saison pour pouvoir admirer les multitudes de couleurs de ses grandes oseraies, celles-ci feront sûrement l’objet d’un autre reportage en fin d’année.

Installée dans une région au terroir riche et à la tradition vannière omniprésente, Françoise fait honneur à la vannerie par son savoir-faire, sa gentillesse et son respect pour l’environnement qui l’entoure ; celui-là même qui lui fournit, au prix d’un dur labeur, tout le matériel nécessaire pour continuer à tresser avec soin ses ravissants paniers.

Pour retrouver le reportage complet, rendez-vous sur ma page Facebook!

Van d'Ouest
Van d Ouest
Van d'Ouest
Van d Ouest
Van d Ouest
Van d'Ouest
Van d Ouest
Van d Ouest
Van d Ouest
Van d Ouest
Histoire Détails Détails J'aime

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Colonnes/Rangées
Direction du Slide
Taille des Tuiles
Style des Tuiles
Voir Panneau
Customize