En chargement. Merci de patienter...
Recherche

À Pas Feutrés Des Petits Cocons pour les Petons

Arrivée devant sa maison au joli look rustique en plein cœur de Sommethonne, une porte grande ouverte et des rires d’enfants m’accueillent.

Puis c’est Véronique, qui vient m’ouvrir tout sourire, avec sa fille et son fils. Après une petite discussion dans la cuisine, j’accompagne cette sculpteure de formation à son atelier, un grand grenier transformé par son mari afin qu’elle puisse travailler sa matière première en toute tranquillité : la laine.

Car « À pas feutrés », c’est avant tout une artiste qui travaille la laine locale afin de la valoriser, en la transformant en feutre qui servira à faire chaussons, chapeaux, et autres accessoires, selon son inspiration. Elle me confie d’ailleurs que sa source d’inspiration est souvent ses enfants, qui lui suggèrent ou lui demandent certains motifs ou formes n’ayant pas encore été créés par leur maman jusqu’ici.

Les laines utilisées sont teintes sur place, avec des teintures naturelles élaborées par la maîtresse de maison pour obtenir les douces couleurs vertes, jaunes et brunes qui ornent certaines de ses créations. Des plantes sauvages fraîchement cueillies bouillent d’ailleurs dans une grande casserole, dégageant une agréable odeur florale qui embaume l’atelier. Les couleurs vives, elles, réclament des teintures plus fortes mais qui sont choisies avec soin pour être respectueuses de la peau et de l’environnement. Elle m’explique avec passion ses expériences afin de trouver la meilleure laine à feutrer ou la difficulté de trouver les « bonnes recettes » pour teindre la laine elle-même.

Perfectionniste, elle note dans un petit cahier ses essais, heureux ou malheureux afin d’améliorer sa technique. J’ai droit à une démonstration de préparation d’une paire de chaussons à l’ancienne, tel que les turcs, qui ont une longue tradition d’utilisation du feutre pour en faire des chaussures, le font depuis des siècles. Toute une technique, des gestes rapides et sûrs, et les chaussons prennent doucement forme devant moi.

Je me rends compte qu’entre la conception du modèle, le cardage de la laine, la teinture, le feutrage, la mise en forme, et la couture pour les modèles qui l’exigent, la masse de travail est colossale pour faire une seule paire de chaussons. Pourtant, c’est avec le sourire d’une personne qui fait ce qu’elle aime et entre deux éclats de rire de ses deux beaux enfants que Véronique me fait découvrir son univers : créer de douces petites chaussures naturelles et très confortables, qui tiennent le pied bien au chaud sans l’étouffer.

Une très belle rencontre avec une artiste aussi talentueuse que charmante qui remet au goût du jour des chaussons traditionnels fait avec beaucoup de patience, de soin et d’amour!

Pour retrouver le reportage complet, rendez-vous sur ma page Facebook!

A Pas Feutres
A Pas Feutres
A Pas Feutres
A Pas Feutres
A Pas Feutres
A Pas Feutres
A Pas Feutres
A Pas Feutres
A Pas Feutres
A Pas Feutres
Histoire Détails Détails J'aime

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Colonnes/Rangées
Direction du Slide
Taille des Tuiles
Style des Tuiles
Voir Panneau
Customize